Dean Koontz / Graham Masterton
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au Clair de Lune (2002)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thomas desmond
Admin


Nombre de messages : 151
Age : 35
Habite à : tours
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Au Clair de Lune (2002)   Mer 26 Oct 2005 - 15:33



AU CLAIR DE LUNE
Sortie US : 2002
Sortie Fr hardcover : 2004
Sortie Fr poche : ?

Résumé de l'éditeur
Dylan O’Conner est un jeune artiste peintre talentueux, qui, avant tout, aspire à être « quelqu’un de bien » dans la vie. Il est en route en compagnie de Shep, son petit frère autiste de vingt ans, pour un festival d’art à Santa Fe lorsqu’il passe la nuit dans un motel. Mais en un instant cauchemardesque tout bascule ; un « médecin » improbable agresse Dylan, lui injecte dans le corps une substance étrange qui peut le tuer ou bouleverser son existence de façon radicale. Ses dernières consignes sont plus étranges encore : Dylan doit fuir – maintenant qu’il a cette substance dans le corps, les ennemis du médecin vont fondre sur lui pour l’abattre !
Avec Jillian, jeune artiste autre victime du médecin, il va fuir sans savoir qui les poursuit ni pourquoi. Le produit mystérieux dans leurs veines les entraîne tous les deux dans une succession d’expériences de plus en plus traumatisantes. Victimes de prémonitions sinistres, ils sont inexplicablement attirés vers divers lieux de tragédies, juste avant que l’irréversible ne soit perpétré.
Quelle est la nature exacte de ce pouvoir miraculeux ? Comment peuvent-ils l’utiliser au mieux pour empêcher le mal de faire des ravages autour d’eux ? Pourquoi ont-ils été choisi comme cobayes ?… Ces questions ne sont que quelques pièces d’un puzzle dont le motif global se cache dans le passé douloureux des trois jeunes gens et qui a pour dénominateur commun la folie meurtrière, la souffrance et la perte prématurée d’être cher. Les réponses résident peut-être dans les messages énigmatiques que délivre Shep de façon récurrente, tandis que leur espérance de vie s’amenuise d’instant en instant, où il est question d’un être accomplissant son œuvre « au clair de lune ».

_________________
http://tdesmond.free.fr/nouvelles : histoires fantastiques
http://nouvelles.forumactif.com : communauté d'écrivains
http://www.thomasdesmond.com : graphisme
http://annerice.forumactif.com : communauté
http://quandilfautsauverlemonde.blogspot.com : Mon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tdesmond.free.fr/nouvelles
thomas desmond
Admin


Nombre de messages : 151
Age : 35
Habite à : tours
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Au Clair de Lune (2002)   Ven 4 Nov 2005 - 12:53

Une critique assez "dure" parue sur http://www.revue-solaris.com :

J’en fais le serment : Au clair de lune est le dernier roman de Dean Koontz que je lis. Je ne perdrai plus mon temps avec ce bricoleur d’intrigues qui confond littérature (même populaire ou de genre) et mécano. Dans le fond, sa recette est bien simple. Prenez un, deux ou trois personnages, de préférence un couple (ajoutez un chien au besoin). Faites-en des cobayes. Dotez-les de pouvoirs spéciaux, paranormaux ou autres, transformez-les en superhéros. Cela peut-être volontaire ou imposé, positif ou négatif, exaltant ou monstrueux (rayer la mention inutile). Lancez à leurs trousses (au choix) des agents de la CIA, des mercenaires, des tueurs d’une organisation secrète (avec des lunettes noires, des véhicules noirs et des portables), de méchants extraterrestres, dont la seule intention est de les liquider. Ajoutez éventuellement un savant fou et une technologie mystérieuse. Prévoyez quelques rebondissements au cours desquels les héros découvrent la vraie nature et la puissance de leurs pouvoirs. Allongez la poursuite, surtout si vous êtes payé au mot. Puis faites passer un très mauvais quart d’heure aux méchants de tout acabit et, après quelques épisodes dignes d’un conte de fées, prévoyez une fin sirupeuse, très morale et politiquement correcte, de préférence ouverte si vous envisagez de publier une suite.

Tous ces ingrédients, ou presque, sont présents dans Au clair de lune , exception faite du chien et des méchants qui ont remplacé le complet-cravate par des tenues de golf ! Sans entrer dans les détails, il est question aussi de nanotechnologie, sujet bien mieux traité par Michael Crichton dans Proies . Les ratés de cette intrigue, pas plus médiocre qu’une autre, proviennent en partie des protagonistes. La fille, Jillian Jackson, est une râleuse impénitente qui parle trop. Shep, le jeune frère autiste du héros, Dylan, finit par devenir exaspérant, nous infligeant des pages et des pages de dialogues genre disque rayé, parfaitement agaçants. On a beau savoir que c’est comme ça que les autistes fonctionnent (on a vu Rain Man ), ça finit par devenir insupportable. Quant au scientifique diabolique, il a tout d’un Frankenstein d’opérette. Il y a quelques scènes mémorables, notamment celle, très touchante, où Dylan se sert de ses pouvoirs pour aider un père à retrouver sa fille, mais dans l’ensemble le récit manque de conviction et surtout d’originalité. On a constamment une impression de déjà-lu. La finale est trop est abrupte, plutôt bâclée. On a la nette impression que Koontz prépare une suite, peut-être une série. On craint le pire…

Norbert SPEHNER

_________________
http://tdesmond.free.fr/nouvelles : histoires fantastiques
http://nouvelles.forumactif.com : communauté d'écrivains
http://www.thomasdesmond.com : graphisme
http://annerice.forumactif.com : communauté
http://quandilfautsauverlemonde.blogspot.com : Mon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tdesmond.free.fr/nouvelles
Ironheart



Nombre de messages : 122
Age : 42
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Au Clair de Lune (2002)   Jeu 27 Avr 2006 - 18:51

La critique est dure. Ceci dit, l'auteur n'a pas tort : Koontz nous ressort toujours les mêmes ingrédients : un homme, une femme, de temps en temps, un chien, et parfois un handicapé mental...et bien sûr une happy end.
Mais c'est ce qui fait sa spécificité, sa marque de fabrique. On aime U2 parce qu'ils font du U2 !

De plus, ce dernier Koontz m'a fait du bien car j'ai retrouvé la patte du maître, perdue depuis ses derniers romans. J'ai aimé le suspense, l'ambiance, les personnages super attachants et les dialogues plein d'humour (j'ai adoré les commentaires sur les pansements !).
L'histoire est prenante, bien ficelée mais alors la fin, quelle catastrophe ! Oui bâclée, effectivement ! Mais contrairement à l'auteur de la critique, j'espère qu'il y aura une suite, ça me laissera une moins mauvaise impression.
Quant à l'histoire d'amour, je l'ai trouvée totalement avortée. Dommage, les deux perso principaux s'y prétaient bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ironheart



Nombre de messages : 122
Age : 42
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Au Clair de Lune (2002)   Mar 26 Juin 2007 - 14:47

Je viens de trouver cette critique sur la Fnac, d'un fan de Koontz qui a mis 1/10 au "clair de lune" :

"Je suis un fan de Dean R Koontz. En général, c'est du Stephen King avec un peu plus d'humour et une fin heureuse. L'intrigue ressemble à Charlie de Stephen King justement. Mais là, c'est long, verbeux et bourré de clichés et de redondances. Le personnage d'autiste savant permet à Koontz de remplir des pages de répetitions. Les héros dotés de super pouvoir mettent de la page 422 à la page 460 pour se sortir d'une situation qui demanderai à peine deux ou trois paragraphes de développement. Bref, super déçu et vachement irrité"


C'est une tendance générale : les fans de la première heure apprécient moins ses derniers romans. Quant aux nouveaux lecteurs, ceux qui découvrent Koontz au travers de ses derniers livres, ils sont enthousiastes et se précipitent sur le reste de son oeuvre.

On devient trop difficile, je vous le dit !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acdc-rockeur



Nombre de messages : 38
Age : 23
Habite à : Sin City
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Au Clair de Lune (2002)   Mer 4 Juil 2007 - 17:34

Je l'ai lu et j'ai adoré! Bon,je lis Koontz depuis peu mais l'intrigue est bonne,rythmée et interessante! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strife



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Au Clair de Lune (2002)   Mer 25 Mai 2011 - 23:32

J'ai adoré l'histoire et puis, c'est du "gentil" fantastique. On retrouve l'enfant handicapé qui prend une place prépondérante. En plus, c'est bourré d'humour et de suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Clair de Lune (2002)   Aujourd'hui à 9:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Au Clair de Lune (2002)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Coll) Clair de lune ( Bois de Boulogne)
» CRIMES AU CLAIR DE LUNE de Charlaine Harris
» Sérénade au clair de lune
» plage au clair de lune
» Eze-Bord-de-Mer au clair de lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KOONTZ MASTERTON :: DEAN KOONTZ-
Sauter vers: