Dean Koontz / Graham Masterton
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Valerio Evangelisti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
monsieurbd



Nombre de messages : 51
Age : 54
Habite à : issoudun
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Valerio Evangelisti   Ven 22 Juin 2007 - 13:18

Bonjour,

un auteur que je viens de découvrir : Valerio Evangelisti, avec sa série en 8 tomes : "Nicolas Eymerich, Inquisiteur". Je vous rassure tout de suite, chaque tome narre une histoire différente, pas nécessaire de s'avaler toute la série en une fois. Je viens de terminer le premier. Plusieurs critères ont motivé le choix de ce livre: d'abord, il est étiqueté SF (ce qui est à moitié vrai), ensuite, il est situé en Europe (royaume d'Aragon, en 1352, et aussi dans l'espace, en 2194), ensuite il est écrit par un européen, plus tout jeune et pas beau gosse !!! tout ça pour me changer des forêts de l'Oregon et des brumes du Maine. A noter que la série a remporté un gros succès aussi bien critique que populaire.
Le premier tome est un format normal (254 pages en édition poche), ce qui nous change des pavés actuels, et qui raconte les débuts d'un inquisiteur encore jeune en une époque troublée et méconnue de l'histoire européenne. Les petits royaumes espagnols luttent encore pour la Reconquista, mais aussi entre eux et contre la puissante papauté. Evangelisti a été prof d'histoire, on sent qu'il maîtrise son sujet, sans jamais être pesant, car les notations historiques sont amenées par petites touches. Nicolas Eymerich est nommé grand inquisiteur du royaume, grâce à son cynisme, la puissance de son raisonnement, son audace et son habileté politique. Il se trouve immédiatement confronté à des évènements terrifiants : enfants monstrueux, sorcellerie, et résurgence de cultes antiques.
Paralèllement, nous assistons à une expédition mystérieuse qui a lieu dans l'espace, en 2194. L'auteur a créé une théorie physique assez ébouriffante, qui permet des voyages plus rapides que la lumière, mais qui a aussi des conséquences sur le passé. Petit à petit, nous nous apercevons que les deux récits sont en réalités des miroirs l'un de l'autre, et que ce qui se passe dans le futur à des conséquences sur l'époque d'Eymerich, et inversement. Je ne dévoilerai pas plus des intrigues imbriquées, je vous conseille d'aller y voir vous même.
Un roman très original donc, avec des personnages secondaires bien plantés, et l'extraordinaire figure de l'inquisiteur. Schizoïde et fanatique, supérieurement intelligent et misogyne, cruel et arriviste, Nicolas Eymerich n'a rien d'un héros. Cependant, je le trouve très attachant (je pense qu'il va évoluer dans les tomes suivants), de par ces défauts. C'est un homme d'exception, dans une époque d'une cruauté infinie, qui va droit à ses buts en se donnant les moyens d'y parvenir, fussent-ils inavouables.
Evangelisti a un style simple et direct, sans fioritures inutiles, qui lui permettent d'exposer des notions complexes sans lasser.

Enfin, à noter que la partie sf du roman est un hommage très appuyé au chef-d'oeuvre de Jean Ray, Malpertuis. A preuve : le nom du vaisseau, celui du narrateur (Dickson), l'allusion aux Barbusquins, le nom de l'abbé ( Sweetlady = Doucedame), et bien entendu le but de l'expédition.

A lire donc, pour être dépaysé, surpris et pour se prouver qu'on peut créer du fantastique /SF sans se prendre pour un américain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Valerio Evangelisti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TORTUGA de Valerio Evangelisti
» Valerio MANFREDI
» Valerio MANFREDI (Italie)
» Valerio Manfredi, Alexandre le Grand
» Vous voulez du vrai plagiat de Disney ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KOONTZ MASTERTON :: AUTRES AUTEURS-
Sauter vers: